Faciliter et sécuriser l'usage du vélo au quotidien

Se déplacer à vélo, c’est économique, simple, sain, écologique et plutôt sympa. Pour faciliter, sécuriser et développer la pratique du vélo pour les trajets du quotidien, l’Agglo et les communes lancent un grand plan d’aménagement et de rénovation des voies cyclables.

Dans le cadre de sa politique Mobilités, l’Agglomération s’est engagée à développer et renforcer l’attractivité de son territoire en proposant aux administrés et aux touristes un réseau d’itinéraires cyclables sur l’ensemble de son territoire.

Travail engagé dès 2016 sur le territoire de l’ex Communauté de Communes de la Vallée de Clisson, et poursuivi en 2018 sur l’ex Communauté de Communes Sèvre Maine et Goulaine, le Schéma Vélo a pour enjeu de permettre une valorisation d’itinéraires cyclables, qui sont pour la plupart existants, et ainsi conforter l’usage du vélo qui répond à une attente forte de la population pour ses trajets quotidiens et de loisirs, dans un contexte globalement favorable (pôles de centralité attractifs, potentiel touristique fort).

405 km de voies cyclables ciblées

Dans le cadre d’une large concertation avec les communes, le schéma vélo communautaire met en évidence 405 km de sentiers à vocation cyclable, avec une distinction entre les itinéraires d’intérêt communautaire (ayant un intérêt à l’échelle globale du territoire) et les itinéraires d’intérêt communal.

Les 328 km d’intérêt communautaire permettent une mise en relation des différents pôles de centralité (équipements communautaires du type centre aquatique, établissements scolaires secondaires, zones d’activités, pôles d’intermodalité du type gares ferroviaires, points forts touristiques).

Les 77 km de dimension locale assurent la mise en relation des équipements et services à l’échelle de la commune, sans lien avec les communes voisines, et la mise en place de liaisons ou de dessertes touristiques secondaires.

Des travaux déjà engagés dans le territoire

Sur les 328 km d’itinéraires communautaires, l’Agglomération souhaite engager une stratégie d’échelonnement de réalisation sur 10 ans, au regard du volume ambitieux de financement, afin d’assurer les conditions d’une bonne mise en œuvre financière et technique du schéma.

En parallèle, des travaux s'engagent déjà dans les communes avec le soutien de l'Agglo. A Clisson par exemple, où de nouvelles voies cyclables ont été aménagées rue Pasteur, route de Saint-Lumine-de-Clisson et route de Gorges avec la création de passages-piétons 3D. A Vieillevigne aussi, des pistes cyclables séparées de la route ont été créées avenue de Nantes.

Cartographie des 405 km d’itinéraires cyclables

(avec une distinction entre les itinéraires touristiques, les itinéraires dits  « fonctionnels », pour la mobilité quotidienne, et les itinéraires communaux)

Des abris-vélos sécurisés sur le territoire

En collaboration avec le Conseil Régional des Pays de la Loire, deux abris-vélos sécurisés vont être installés, l'un de 20 places à la gare de La Haye-Fouassière, l'autre de 80 places à la gare de Clisson. Ces aménagements visent à faire des gares de véritables lieux d'échanges qui permettent de passer facilement d'un mode de transport à un autre.

Ils viendront complétés ceux déjà installés à la gare de Gorges et celui de la gare de Clisson côté Marre Rouge.