La démarche engagée de Plan Global de Déplacements

Avec plus de 56 000 habitants et 17 000 emplois, Clisson Sèvre et Maine Agglo s’est engagée depuis un an à définir et mettre en œuvre une stratégie globale d’aménagement durable de son territoire. Il s’agit de mettre en perspective les évolutions socioéconomiques connues et de proposer aux habitants ainsi qu’aux actifs des solutions concrètes répondant aux réalités du territoire.

Avec en moyenne 4 déplacements par jour et par habitant, dont ¾ sont réalisés en voiture, le dynamisme local de Clisson Sèvre et Maine Agglo oblige les élus à s’emparer de la problématique des mobilités pour aujourd’hui et pour demain.

Sachant que la moitié des déplacements réalisés aujourd’hui font moins de 3 km, et que le volume de déplacements supplémentaires d’ici dix ans est de + 38 000, les ambitions portées par l’Agglo sont fortes pour faciliter le report vers d’autres modes plus responsables. A la fois pour faire face à l’urgence de la transition urbaine et écologique, mais également pour accompagner les habitants et les actifs à se déplacer différemment.

Un programme global et partagé

Territoire stratégique, Clisson Sèvre et Maine Agglo s’inscrit en cohérence avec les ambitions régionales (SRADDET, Schéma Régional des Mobilités) et les dynamiques à l’oeuvre en interaction avec la Métropole de Nantes. Par le biais des différents documents de planification réalisés à l’échelle communautaire (PCAET, PLH), les élus communautaires portent et affirment le choix fort d’une politique d’écomobilité en s’engageant dans une démarche volontaire de réalisation du Plan Global de Déplacements de l’Agglo.

Transversal et partenarial, ce document fournit un éclairage sur la mobilité d’aujourd’hui et définit une stratégie Mobilité du territoire communautaire priorisée dans le temps. Les objectifs chiffrés du Plan Global de Déplacements permettent de mesurer l’effort à accomplir aujourd’hui et les fruits de l’action de demain. Maintenir un volume constant de déplacements en véhicules individuels motorisés d’ici dix ans constitue un véritable défi nécessaire pour répondre aux besoins de mobilité toujours croissants mais également de faire face aux changements climatiques.

Une gouvernance affirmée portera la dimension stratégique du Plan Global de Déplacements. Parmi les orientations majeures, les élus communautaires ont choisi d’accompagner tous les publics et les entreprises dans les mobilités du quotidien en leur offrant la possibilité de se déplacer autrement (modes actifs, réseau de transport collectif, multimodalité, sensibilisation élargie, accompagnement des entreprises).

La stratégie pour demain

Le Plan Global de Déplacements traduit de façon cohérente et claire la stratégie Mobilité sur le territoire communautaire, avec le postulat unique de maintenir un volume constant de déplacements en voiture d'ici dix ans, par le biais d'objectifs ambitieux pour le report vers les autres modes plus sobres.

Outre la gouvernance à assurer sur un document stratégique comme le Plan Global de Déplacements, les orientations majeures déclinées par les élus communautaires sont de proposer et d'accompagner tous les publics et acteurs dans les mobilités du quotidien en leur offrant la possibilité de se déplacer autrement (modes actifs, réseau de transport collectif, multimodalité, sensibilisation élargie, accompagnement des entreprises).

 

Orientation 1 : Donner leur place aux modes actifs dans les mobilités du quotidien

  • Porter et renforcer la politique en faveur des modes actifs
  • Définir une politique partagée sur l'aménagement de la voirie et des espaces publics

Orientation 2 : Mailler le territoire dans une logique d'alternatives à la voiture individuelle

  • Faire évoluer l'offre de transports collectifs
  • Réinterroger les fonctions du réseau routier

Orientation 3 : Accompagner les habitants dans leur(s) mobilité(s)

  • Élaborer un plan de communication
  • Mobiliser des relais pour accompagner la mobilité des habitants
  • Se servir des outils numériques pour informer et faire évoluer les pratiques

Orientation 4 : Structurer la gouvernance de la politique de mobilité

  • Se donner les moyens de suivre, animer et mettre en œuvre le Plan Global de Déplacements
  • Animer la politique de mobilité du territoire auprès des différents acteurs

Le service Transports et Mobilité